Tout savoir sur le taux sans risque

Le taux sans risque est en général un concept assez difficile à saisir pour le grand public. En effet, on pense immédiatement à un prêt bancaire dont le taux ne présente aucun risque pour l'emprunteur. Mais, en fait, ce n'est pas exactement ce dont il s'agit puisqu'elle concerne l'absence de risques pour un crédit donné, et non une absence de risque en ce qui concerne le taux de ce dernier.

Qu'est-ce que le taux sans risque ?

Il est donc possible de définir le taux sans risque comme le taux d'un emprunt contracté par une entité qui ne présente aucun risque de défaut de paiement, et ce, pour une période donnée et une devise spécifique. En d'autres termes, il s'agit du taux avec lequel les États considérés comme solvables ainsi que les organisations intergouvernementales empruntent sur les différents marchés financiers.

Ce genre de prêt est alors considéré par les observateurs comme un placement sûr, compte tenu de la solvabilité théorique de l'emprunteur. Le prêteur peut par conséquent prévoir que la rentabilité de son placement est certaine pour une période déterminée. Il convient toutefois de noter que le marché des taux d'intérêt est très volatile et qu'il est possible que ce taux puisse varier, notamment face à des problèmes politiques imprévus rencontrés par le gouvernement emprunteur ou encore une évolution favorable ou défavorable de l'environnement économique dans l'État qui emprunte.

Les principales références dans le domaine

Il est essentiel de noter qu'en principe, les États sont rarement considérés en faillite ou qu'ils ne soient pas en mesure d'affronter leurs créances. Mais les problèmes financiers et économiques rencontrés par de nombreux pays européens tendent à nuancer cette affirmation. En effet, il y a quelques années, l'Espagne et le Portugal ont dû faire face à d'importants dérèglements de leurs économies. Le cas le plus grave est, cependant, celui de la Grèce où l'État a failli à ses engagements et a dû suivre un plan de redressement drastique dicté par Bruxelles pour pouvoir payer ses fonctionnaires par exemple.

Il est donc logique que les emprunteurs ne considèrent plus ces États comme sûrs, ce qui fait qu'ils sont moins bien classés dans la liste des pays présentant le taux sans risque. À l'inverse, il existe des pays qui sont jugés comme solides et qui sont très bien cotés par les agences de notation financière comme Standard &; Poor's, Moody's ou encore Fitch Ratings. Il s'agit en particulier de l'Allemagne, de la Finlande et de la Hollande. La France, quant à elle, figure en milieu de tableau. D'après ces remarques, le Bunds qui est l'emprunt de l'État allemand, le T-Notes à 10 ans pour la zone dollar et l'OAT 10 ans pour la France représentent des placements intéressants en matière de taux sans risque.

Demander à un professionnel

Il est donc logique qu'un particulier qui possède un capital conséquent ou une société d'investissement soit attiré par le taux sans risque d'un emprunt. Cependant, il est toujours recommandé de passer par un professionnel du placement avant d'investir le moindre sou. C'est ce que fait Vernes &; Associés SA, la société créée par Cyrille Vernes en 1982, et qui possède une excellente notoriété dans le milieu des affaires et de la finance. Il est d'ailleurs important de noter que Cyrille Vernes a déjà travaillé pendant plusieurs années au sein d'une banque américaine avant de monter son holding. Ce dernier est spécialisé dans la gestion d'actifs et peut donc recommander des investissements sûrs et rentables.

Il convient toutefois que la notion de rentabilité s'oppose généralement au concept d'un placement sûr. En effet, plus un investissement est risqué, plus il est rentable. À l'inverse, un placement avec un faible taux de risque est la plupart du temps peu rentable. Cyrille Vernes peut donc vous aider à trouver le juste milieu.